L'ARTISTE

Au fil des ans, Lisabel a développé une démarche artistique unique qui incarne sa passion pour la musique et les gens. Aujourd’hui, elle semble vivre en osmose avec ses créations dont on reconnaît très bien le style.

Au fil des ans, Lisabel a développé une démarche artistique unique qui incarne sa passion pour la musique et les gens. Aujourd’hui, elle semble vivre en osmose avec ses créations dont on reconnaît très bien le style. Sa carrière antérieure dans l’industrie des matériaux composites lui a fourni les connaissances pour créer, et maîtriser les textures et les couleurs explosives que l’on remarque inévitablement dans son œuvre. Née au Québec en 1968, Lisabel a contribué, par le biais de ses expériences de vie, de sa créativité et de ses connaissances, à la scène artistique montréalaise.

Ses premières réalisations en art commencent il y a vingt ans à Atlanta, moment charnière où elle quitte la maison pour découvrir ses talents divers. Financièrement, Lisabel ne peut vivre uniquement de son art à l’époque; elle concentre donc ses efforts dans le domaine pour lequel elle a étudié, celui des matériaux composites. Bien qu’elle peigne durant toutes ces années, ce n’est qu’en 2007 que Lisabel décide de poursuivre son rêve de devenir une artiste accomplie à temps plein.

Avec beaucoup d’acharnement et de persévérance, elle réalise son rêve lorsqu’elle remporte en 2007 le 1er Grand Prix en technique distincte du 24e Concours gala international des arts visuels son et lumière organisé par le Cercle des Artistes Peintres et Sculpteurs du Québec. Aujourd’hui, l’artiste contemporaine crée ses œuvres dans son studio de 3 000 pieds2 situé à Montréal.

Lisabel, telle qu’on la connaît dans le monde artistique, a exposé ses tableaux dans diverses galeries prestigieuses, en Belgique, Saratoga Spring (NY), Denver (CO), West Bloomfield (MI), Nouvelle Orléans (LA), Calgary (AB), Vancouver (BC), Saint-Sauveur (QC), Knowlton (QC), Montréal (QC) et ses environs…

Lisabel Filiatrault, artiste peintre née au Québec en 1968, peint depuis l’enfance. En 1990, elle élabore une technique nouvelle en utilisant des matériaux composites. C’est lors d’un vernissage, en 1991 à Buckhead (Atlanta), qu’elle vend ses premières toiles. De 1991 à 2007, Lisabel continue à peindre tout en travaillant dans le domaine des matériaux composites commerciaux. À partir de 2007, privée de son emploi, elle se voue à temps plein à la création.

Formation artistique

Autodidacte en dessin et en peinture
Technique de matériaux composites, CEGEP de St-Jérôme, QC.
À dix ans, habitée de formes et de couleurs, Lisabel commence à peindre. Elle copie Picasso, Salvador Dali, des visages, des paysages et tout ce qui l’inspire. Au CEGEP, elle étudie la technique des matériaux composites. Elle ignore à ce moment-là que ses études feraient le pont entre ses premières peintures d’enfant et sa création en tant qu’artiste accomplie.

EXPOSITIONS SOLO

- Sotheby’s, Mont-Tremblant, QC.
- Galerie Lisabel, St-Sauveur, QC.
- Galerie Lisabel, Montréal, QC
- Hôtel Intercontinental, Montréal,QC.
- Translations Gallery, Denver, CC.
- Roche Bobois, Laval, QC.
- Platinum Funding
- New York, NY
- Penthouse Michael Banks
- Sofitel, Mtl
- Genie Awards, Ottawa

EXPOSITIONS COLLECTIVES

- Cercle des Artistes peintres et sculpteurs du Québec, Montréal, QC.
- M Galerie, Montréal, QC.
- La Halle aux draps, Tournai, Belgique
- Galerie d’art, Cangas, Espagne.

Depuis sa première exposition à Atlanta, près de cinquante expositions de ses œuvres ont eu lieu dans 7 pays, sur 2 continents, dans 18 villes, entre autres à Saratoga Spring (NY), Nouvelle- Orléans (LA), Calgary, (Al), Vancouver (CB), Knowlton (Qc), etc.

PRÉSENCE DANS LES MUSÉES

2011 : Le Musée d’Art Contemporain et d’Art Moderne de Seborga, près de Monaco, lui ouvre ses portes comme artiste référencée et accueille son œuvre « Flamboyant » dans sa collection permanente.
Galerie qui la représente

Michael J. Wolf, San Diego (CA)
Présence dans le milieu artistique

À l’occasion du gala des Genies awards à Ottawa, en 2011 son tableau « Answers» est retenu par les organisateurs et offert en prix à l’acteur Bruce Greenwood.
Présence dans le milieu des affaires

Depuis 2010, l’hôtel Intercontinental de Montréal lui consacre la suite Lisabel et ses œuvres sont exposées dans le lobby, la suite présidentielle, la suite LISABEL et le salon VIP.

Le célèbre fabriquant Bombardier aéronautique, offre, depuis 2010, une toile de Lisabel à ses acheteurs de jet privés.

Les galeries d’art et les grandes entreprises lui ouvrent ses portes, les particuliers achètent ses toiles, les journaux et les magazines parlent d’elle. Peintre prolifique, Lisabel rejoint les amateurs dans de nombreux domaines et elle ne cesse de nous étonner. Sa carrière monte en flèche et laisse de nombreuses retombées dans le monde de l’art.

Lisabel est un grand oiseau épris de liberté, et c’est à cette enseigne que s’inscrit sa démarche artistique.

Évolution

Cette artiste peintre est en perpétuelle évolution. À ses tout débuts, elle peint des tableaux figuratifs – acrylique et pinceaux sur canevas. À la manière d’un appareil photo, son œil capte l’image et la lumière autant que les dimensions. De façon fidèle, elle reproduit exactement ce qu’elle a enregistré. Jeune adulte, lorsqu’elle voyait une toile qui lui plaisait, elle gardait cette image en tête et, arrivée à la maison, la reproduisait en l’espace de deux heures.

Un tournant marquant de son expression artistique sera l’étude approfondie des matériaux composites et leurs applications dans le domaine industriel où elle a travaillé pendant 20 ans. À l’instar d’un maître en art martial, la possession totale de sa technique est la base qui lui permet le trait sûr, sans gestes inutiles.

Lisabel a inventé une technique unique qui n’a pas, à ce jour, été reprise par d’autres peintres. La difficulté du travail avec les polymères, la somme énorme de connaissances exigées, la complexité de l’installation et le coût élevé des matériaux expliquent cet état de fait.

Moment de grâce

Constamment habitée par sa peinture, Lisabel note sur tout médium à sa portée, une idée, un croquis, des couleurs et même la dimension de la toile à peindre. D’autres fois, elle se rend à son atelier sans idée préconçue.

Elle revêt sa combinaison, porte son masque protecteur, choisit les couleurs qui lui plaisent, les catalyseurs et les spatules pour commencer par le fond du tableau. À cette étape, l’artiste explique : « j’ai l’impression que mon corps est pris en charge, et qu’une force à l’intérieur de moi guide ma main; je chante, j’ai beaucoup de plaisir. J’oublie le temps qui passe, j’oublie tout. Une fois le tableau peint, je reviens sur terre et je regarde, agréablement étonnée, la toile devant moi. Au sortir de cet état de transe créatrice, je ressens une grande satisfaction d’avoir donné le jour à une nouvelle œuvre ».

Conception de l’art et évolution artistique.

Lisabel avance que l’artiste fait évoluer la technologie et amène les arts à un niveau jamais vu. En couleur, elle fait le contraire de ce qu’elle a appris et colle ensemble des couleurs qui, selon les enseignements, ne vont pas ensemble. Elle fait ainsi réagir le spectateur sans qu’il ne s’en rende compte. C’est une particularité dans son œuvre. Elle peint de l’abstrait ou du semi-figuratif. Jamais elle ne reviendra au figuratif. C’est une personne fougueuse qui veut aller toujours plus vite, être meilleure, utiliser de nouvelles textures. Elle prend toute liberté dans le choix des sujets, des thèmes, des couleurs et des dimensions de ses toiles. Malgré cela, un tableau de Lisabel est reconnaissable entre tous.

La vie

Dans chacun de ses tableaux, les personnages, les animaux, ou les objets semblent animés et débordants d’énergie vibrante. En traçant la silhouette d’images qui la font vibrer, l’artiste transmet à l’œuvre qu’elle peint l’énergie qu’elle canalise.

Abondance

Lisabel est une personne d’abondance dans les idées, les thèmes, les accomplissements et les projets. Dans les cinq dernières années, elle a peint plus de 2000 tableaux. Une nécessité intérieure la pousse à peindre. Elle veut être sur tous les murs, partout sur la planète afin de faire partie de la vie des gens.

Avec générosité, elle donne à de nombreuses Fondations. Tout en restant humble, elle reste sensible à l’enthousiasme des gens devant ses tableaux; cela la stimule à produire Elle aime aussi voir l’émotion des personnes qui reçoivent ses toiles. À ce moment, le processus de création est terminé.

2015 – Gagnant d'une médaille d'or en Italie.
Cette oeuvre a remporté une médaille d’or en Italie.
Energie Star 36x36

2012 – EXPOSITION DES OEUVRES LISABEL EN ROUMANIE, MUSÉE CONSTANTA
Le MUSÉE – Constanta, ROUMANIE expose les oeuvres de LISABEL. Sous la présidence d’honneur du Prince et de la Princesse Serban Dimitri Sturdza.
Leavelight on 30x30

2012 – EXPOSITION DES OEUVRES LISABEL EN ROUMANIE, MUSÉE CONSTANTA
Le MUSÉE – Constanta, ROUMANIE expose les oeuvres de LISABEL. Sous la présidence d’honneur du Prince et de la Princesse Serban Dimitri Sturdza.
Reflexion 30x30

2011 – Premier grand prix au 28e concours-gala international des arts visuels son et lumière
Première place au Grand prix en personnages et portraits.
Marilyn 60x80

2010 – Diplôme honorifique, Cangas, Espagne
Lors d’une exposition collective à Cangas en Espagne, le tableau « Barbie girl » est exposé. À cette occasion un diplôme honorifique lui est décerné pour le stimulus qu’elle apporte dans le domaine des arts. Collectionneur privé : Joel Bussière
Barbiegirl 24x72

2010 – Musée nationale d’art moderne et contemporain, Monaco (Mamac), Principalité De Seborga
En permanence depuis 2010 au Musée nationale d’art moderne et contemporain, Monaco (MAMAC), Principalité de Seborga
Flamboyant 48x48

2009 – Prix du jury au 25e concours gala international des arts visuels son et lumière, Montréal, QC
Collectionneur privé: Irwin Landes
MADISON WINE COLLECTION & VIOLIN 36×120

2008 – Diplôme honorifique, halle aux draps de Belgique
La Halle aux draps de Belgique lui décerne un diplôme honorifique pour le stimulus qu’elle apporte dans le domaine des arts. Collectionneur privé : Ghyslain Rivard
Piano chaleureux 24x24

2007 – Premier grand prix au 24e concours gala international des arts visuels son et lumière
Première place au Grand prix en technique distincte. Collectionneur privé : Isaac Hackim
LE PIANO DE RÊVE 48×60